Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 01:50
tiffany.jpgAlors oui vraiment le Renard il va décrire le cinquième Barreau parce que le Joaquim il le voulait et aussi parce que c'est le plus important de tous et tous et tout......Alors le Renard il se sait exister, il se sait ressentant, il se sait percevant et comble de tout il se sait pensant.......mais qu'elle est donc cette cinquième évidence plus évidente et pour cela même plus subtil......Renard se SAIT!!!! Il y a chez Renard une intelligence première évidente et indispensable. Intelligence si rapide qu'elle précèdent le temps....qu'elle précèdent tout.....toujours.

- Renard voit du rouge et du vert....automatiquement Renard SAIT que du rouge ce n'est pas du vert, cette connaissance est instantané même si les mots rouge et vert ne viendront qu'en suite.....
-Renard voit une jolie fille et pense "houa, jolie fille!!" Renard SAIT que la fille est jolie avant d'émettre la pensée....sinon comment pourrait t-il éméttre cette connaissance?
-Renard voit un objet petit et un autre plus gros......Renard c'est que le plus petit ce n'est pas comme le plus gros.
-Renard pense à une patate......Renard SAIT COMMENT émettre une pensée, il sait accomplir ce geste même si personne ne lui a montré! Idem pour la faculté de se souvenir ou celle d'apprendre et de mémoriser.....
-Renard sait différencier la souffrance du plaisir, la colère de la peur.....même sans y réfléchir.
-En fait la quantité ahurissante de phénomènes que Renard SAIT et PEUT grâce à cette intelligente première est infini. Même le fait que Renard se sache Renard repose sur elle! Cette intelligence première est plus Renard que Renard lui même!

Même avec tous l'imagination du monde Renard ne peut même pas concevoir la somme infini d'intelligence qui se cache(mais se cache-t-elle vraiment?) derrière le moindre frémissement perceptuelle......Et oui,il aime le mot même Renard!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

joaquim 01/03/2010 19:41


La dualité, pour moi, c'est me retrouver prisonnier dans un monde mien, séparé du monde extérieur. Comme s'il existait une cloison étanche entre ma subjectivité et le monde objectif (nouménal).
L'éveil, c'est sortir de cette prison. Entends-tu autre chose par "dualité" ?

Dans un sens plus large, bien sûr qu'il ne s'agit pas d'abolir la dualité. Il n'y a rien de plus détestable que ces gens qui prétendent vivre continuellement dans l'unité. On est des êtres duels,
parce qu'on est incarnés. On s'unit à Dieu, mais on n'est pas Dieu. On reste des créatures. L'Orient parle de dualité, l'Occident parle de l'état de créature. Pour moi, c'est la même chose. On est
créature, et c'est en assumant cet état qu'on prend sa place dans le monde. Mais on est aussi, au plus profond de soi, de la nature du Créateur. S'unir à Dieu fait disparaître toutes les questions,
parce qu'en Dieu il n'y a pas de question, il n'y a plus de sens à chercher. Mais cette union n'est jamais acquise, elle est toujours à faire, et c'est la faire qui donne sens à notre vie de
créature terrestre.

Il ne s'agit pas d'abolir la dualité, mais de sortir de la prison qu'elle représente. Et on ne le fait pas en se réfugiant définitivement dans l'unité — c'est une manière sournoise de se retrouver
rattrapée par la dualité tout en la niant —, mais en devenant vivant, c'est-à-dire le lieu d'une respiration entre la créature que l'on est et l'infini qui nous fonde.


Renard 02/03/2010 01:36


Alors oui vraiment le Renard n'entend pas séparation dans dualité...mais simple et juste altérité. Du point de vue de Renard l'infini qui te fonde c'est la sève(dans l'éternité) mais aussi
l'arbre(le monde...le mystère...Dieu, peut importe). Remontant à la source de ta vie(la sève) du devient source et de Joaquim et du monde, mais aussi paradoxal que ça paraisse...le geste de cette
remonté repose en grande partie sur ce mystère(l'arbre) et il n'est pas toujours actualisable.


Nad 01/03/2010 12:55


"Mis a part le fait que pour le Renard toute intelligence ou toute conscience sont toujours celles d'une Personne. Alors oui vraiment sur ce point précis Renard n'en démordra pas."

Pardon, c'est a cela que nad répondait...mais tout a coup elle se demande de quoi il parle vraiment Renard quand il écrit "Personne".
Nad elle avait cru qu'il parlait de la conscience de la personne, mais elle pense qu'lle avait du mal comprendre en lisant le dernier post de Renard sur le vieil Arbre et ses branches..


Renard 02/03/2010 01:21


Par Personne Renard entend un Vivant ,L'inverse d'une machine,d'un processus, d'une loi,d'une chose. Une Personne s'éprouve(conscience) et se veut,sous une forme ou une autre.


Nad 01/03/2010 11:23


"Mis a part le fait que pour le Renard toute intelligence ou toute conscience sont toujours celles d'une Personne."

Renard ne voit vraiment pas le lien avec une réponse qui dit que la conscience n'est pas toujours celle d'une personne?:-(
Vraiment?
Peut être qu'il y a des mal-entendus qui prennent leur source ailleurs que dans les mos qui sont écrits? Il pense pas que ce soit possible, le renard?

Est ce que la sève qui fait pousser la branche, c'est celle de la branche, ou celle de l'arbre?


Renard 02/03/2010 01:16


Cette sève la est antécédence absolue et de l'arbre et de la branche!


joaquim 28/02/2010 13:57


Effectivement, je me suis exprimé sous forme de raccourci un peu rapide. J'essaie d'être plus clair... Lorsque je dis que je suis le créateur du rouge, je le fais parce que je bute sur les clôtures
de ma conscience subjective, et qu'à l'intérieur de celle-ci, où il n'y a que moi, je suis contraint de reconnaître que c'est moi qui crée toutes les qualités (subjectives et conscientes) qui s'y
trouvent. Cela, c'est pour la conscience subjective cohérente avec elle-même, lorsqu'elle se sait enfermée en elle-même. C'est cette énigme sur laquelle butent ceux qui se posent innocemment la
question de savoir si le rouge que l'autre voit est le même que le mien. C'est une énigme qui se pose uniquement parce qu'on part du principe que les subjectivités sont disjointes, autrement dit
que chacun est enfermé dans la sienne. L'éveil fait éclater la frontière dans laquelle la conscience se croit enfermée. On réalise alors que les qualités ne sont pas quelque chose qui serait
produit par la subjectivité de chacun, mais qu'elles sont constitutives la réalité du monde, de son être, en même temps qu'on réalise que cet être, c'est "je". Lorsqu'elle est enfermée en
elle-même, la conscience subjective peut se poser cette question : "D'où est-ce que je puise le savoir qui me permet de créer le rouge ?". Ou cette autre question : "Joaquim à t-il choisi
consciemment d'avoir deux bras (et pas trois) et d'avoir cinq doigts à chaque mains?" Ce sont des questions qui n'ont de pertinence qu'à l'intérieur de la conscience close sur sa propre
subjectivité, autrement dit une subjectivité disjointe par rapport aux autres. Si tu penses, comme tu l'as dit, que nos subjectivités se touchent réellement, alors ces questions n'ont plus de sens.
Il n'y a pas quelqu'un qui saurait "à l'avance" ce qu'est l'être, parce que ce quelqu'un serait en dehors de l'être pour pouvoir poser cette question. Joaquim ne sait pas à l'avance combien de bras
il doit avoir, parce qu'il n'y a pas de joaquim qui préexisterait à l'être qu'il est. Supposer un tel joaquim, c'est faire une opération de conscience par laquelle on se distancie par rapport à ce
qui est, on pose ce qui est comme un objet devant soi, et on formule des questions à son propos. Cette opération, c'est elle qui crée la dualité.


Renard 01/03/2010 03:05


Alors oui vraiment Renard n'a absolument pas pour ambition d'annuler la dualité. Et des questions qui n'on plus de sens, Renard n'est toujours pas convaincu....Pour ce qui est des expliquations que
le Joaquim il a demandé a propos du changement de perpective de Renard il y a trois semaines, Renard t'envoie un post privé sur le Forum bientôt.Et oui,il est pudique le Renard!


nad 28/02/2010 11:09


Mis a part que même les scientifiques ont découvert en piquant directement le cerveau qu'une conscience anticipe les réactions neurologiques: Une conscience sait ce qui va se passer avant même que
le cerveau ne soit piqué! (Des découvertes tres importantes en neurologie qui laissent a penser que le cerveau et un capteur et un transformateur...)
La conscience neuronale ce n'est pas tout et quand elle s'arrette il n' y pas rien.
Et de ça, nad elle n'en démordra pas ( le terme n'est pas vraiment adéquat, mais bon...).
Le débat ne date pas d'hier, et il n'est pas utile , c'est vrai.
C'est normal: chacun voit midi à sa porte, et à moins d'être convaincu par des preuves "objectives " et démontrées, personne ne peut faire autrement sauf a croire ce que les autres lui raconte.
Et c'est avec ce qu'on voit a sa porte qu'on contemple des evidences ( relatives bien sur, mais qu'on croit en général absolues), ou qu'on construit ces échelles de certitudes.
Et ce sont souvent les limites du partage possible.
Il est comme ça, l'humain: c'est sa nature...
Mais Renard doit certainement le savoir .


Renard 01/03/2010 02:48


Alors oui vraiment ce que dit la Nad est rès intéressant et rejoint en partie ce que Renard a voulue exprimer dans ce post
http://deracinerlamort.over-blog.com/article-de-la-matiere-et-du-monde-44964541.html


Par contre Renard ne voit pas le lien avec la présente conversation......Et oui il est un peu lent ces temp-ci Renard!




Présentation

  • : Le blog de Renard
  • Le blog de Renard
  • : Métaphysique prétentieuse et mal formulée.Et oui,il est comme ça Renard!
  • Contact

Recherche

Archives