Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 05:55
   Augustin st Tard je vous ai aimée, Beauté si ancienne et si nouvelle, tard je vous ai aimée. C'est que vous étiez au-dedans de moi, et moi, j'étais en dehors de moi! Et c'est là que je vous cherchais; ma laideur se jetait sur tout ce que vous avez fait de beau. Vous étiez avec moi et je n'étais pas avec vous. Ce qui loin de vous me tenait, c'étaient ces choses qui ne seraient pas, si elles n'étaient en vous. Vous m'avez appelé, vous avez crié, et votre splendeur a mis en fuite ma cécité; vous avez répandu votre parfum, je l'ai respiré, et je soupire après vous; je vous ai goûtée et j'ai faim et soif de vous; vous m'avez touché et je brûle du désir de votre paix.

 Confessions, Livre X, G.F. p. 229-230.

 

Saint-Augustin

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Caramelle 14/03/2010 18:09


Sublime ! Merci le renard !


Présentation

  • : Le blog de Renard
  • Le blog de Renard
  • : Métaphysique prétentieuse et mal formulée.Et oui,il est comme ça Renard!
  • Contact

Recherche

Archives