Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 19:46
imagesAlors oui vraiment le Renard il à tenté de distinguer les deux intelligences et tout et tout. Or la seconde intelligence n'est pas une sorte de licorne bleu venue d'une autre dimension pour parasiter l'intelligence première. Elle est la fille légitime de la première oui vraiment et le point de "jonction" entre la première et la seconde s'appelle Renard! Dans la mesure ou Renard s'identifie à l'intelligence seconde(donc à ses concrétions mental, à ses conclusions, imaginations,idéaux) il se soumet à ses propres créations. L'acte de soumission est l'acte d'idolâtrie,de trahisons de la nature de Renard. Le créateur se perd ici dans la créature. Le seul lien sain entre Renard et ses créations doit être le lien d'amour,jamais celui de soumission. Trahir ici, c'est fricoter avec la mort.

Dans la mesure ou Renard prend conscience de l'intelligence première( donc à ce qui permet les concrétions mental, ce qui permet les conclusions et ce qui permet même le dit acte de conscience et Renard) il se soumet à l'acte d'amour qui le fonde et qui n'EXIGE rien de lui. Renard redevient créature mais accèdent pourtant à la Vie de sa vie. Il se retrouve dans la même mesure libéré de la soumission envers ses propres créations. Et libérer Renard de la soumission......c'est exactement libérer la Vie de sa vie de la soumission. C'est fricoter avec la vie.

Alors oui vraiment pourquoi diable la première intelligence créé t-elle la seconde???Et du coup Renard!
Repost 0
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 20:41
complex.jpgAlors oui vraiment Renard il est content il à parlé de l'intelligence première et tout et tout. Mais le Renard oui il croit il est important de distinguer très clairement celle-ci de l'intelligence seconde.....celle que l'on nomme communément pensé.

Intelligence première:
-Comme Renard l'a précisé au cinquième barreau l'intelligence première précèdent tout y compris la seconde.
-Elle n'est jamais(jamais.jamais.jamais!) nue.....elle est toujours vêtue,habillé. Ses vêtements sont ce qu'on appelle nos sens. Elle est couleurs, sensations,sons etc.....Elle est aussi espace et temps. Plus subtile que le plus subtile Elle est pourtant la concrétude même du monde. Nulle abstraction ici, que du vue, de l'entendu et du ressenti.Elle est l'Acte d'apparaître lui même et on ne l'atteint que via l'apparence. Croire l'atteindre sans la médiation de l'apparence ou du ressenti, c'est fricoter avec une abstraction,domaine de la seconde intelligence. Et se contenter de l'apparence sans l'acte d'apparaître, c'est fricoter avec la mort.

Intelligence seconde:
-l'intelligence seconde est ce que l'on nomme généralement pensé, elle s'appuie entièrement sur l'intelligence première. Elle n'est qu'un écho de celle-ci, une réitération.
-Quoique que n'ayant ni forme, ni couleurs, ni sons ni aucune propriété perceptuelles aucune......elle se fait passer pour telle! Ce qu'on pense prend toujours une apparences sensoriel......généralement verbal (voix dans la tête) et visuel. Le simple fait de penser "ma jambe" et automatiquement une image mental de votre jambe vous viendra à l'esprit, même si concrètement vous ne regarder pas présentement la dite jambe. Cet automatisme crée un double fantôme du monde, non sensoriel mais se prétendant tel, pur imagination se prétendant réalité.
-L'intelligence seconde est entièrement dépendante de la première. Il est impossible par exemple d'imaginer une couleur entièrement nouvelle et qui ne soit pas un mélange de celles déjà existante. Il faudrait d'abord la percevoir "en vrai" pour pouvoir ensuite l'imaginer.
-S'identifier au conclusions, imaginations,déductions de l'intelligence seconde, c'est tenter de réduire l'intelligence première à la seconde,c'est tenter de réduire le créateur à sa créature, c'est tenter de réduire la vie à une de ses expressions. C'est se contenter de l'apparence sans l'acte d'apparaître,c'est fricoter avec la mort.
Repost 0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 01:50
tiffany.jpgAlors oui vraiment le Renard il va décrire le cinquième Barreau parce que le Joaquim il le voulait et aussi parce que c'est le plus important de tous et tous et tout......Alors le Renard il se sait exister, il se sait ressentant, il se sait percevant et comble de tout il se sait pensant.......mais qu'elle est donc cette cinquième évidence plus évidente et pour cela même plus subtil......Renard se SAIT!!!! Il y a chez Renard une intelligence première évidente et indispensable. Intelligence si rapide qu'elle précèdent le temps....qu'elle précèdent tout.....toujours.

- Renard voit du rouge et du vert....automatiquement Renard SAIT que du rouge ce n'est pas du vert, cette connaissance est instantané même si les mots rouge et vert ne viendront qu'en suite.....
-Renard voit une jolie fille et pense "houa, jolie fille!!" Renard SAIT que la fille est jolie avant d'émettre la pensée....sinon comment pourrait t-il éméttre cette connaissance?
-Renard voit un objet petit et un autre plus gros......Renard c'est que le plus petit ce n'est pas comme le plus gros.
-Renard pense à une patate......Renard SAIT COMMENT émettre une pensée, il sait accomplir ce geste même si personne ne lui a montré! Idem pour la faculté de se souvenir ou celle d'apprendre et de mémoriser.....
-Renard sait différencier la souffrance du plaisir, la colère de la peur.....même sans y réfléchir.
-En fait la quantité ahurissante de phénomènes que Renard SAIT et PEUT grâce à cette intelligente première est infini. Même le fait que Renard se sache Renard repose sur elle! Cette intelligence première est plus Renard que Renard lui même!

Même avec tous l'imagination du monde Renard ne peut même pas concevoir la somme infini d'intelligence qui se cache(mais se cache-t-elle vraiment?) derrière le moindre frémissement perceptuelle......Et oui,il aime le mot même Renard!
Repost 0
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 16:37
orgueil.jpgAlors oui vraiment le Renard il se rend compte de l'orgueil infini et de l'arrogance immense qu'il y a vouloir construire une échelle de la certitude et tout et tout......Renard croyait vraiment que la philosophie si elle était accomplie droitement elle pouvait DIRE l'essentiel ou même pointer.....Mais Renard n'y croit plus. Des tas de gens de plus grande qualité que Renard s'y sont essayé et s'y essaye encore.....mais plus Renard. Le très peu que Renard comprenne de la Grande Affaire lui est toujours venu par grâce(non mérité) et par intuitions. Jamais par déduction.....Alors Renard se contentera maintenant de partager ses intuitions et c'est tout...Renard aura toujours un infini respect pour ceux qui pense avec rigueur( m.Oillet, Joaquim ,Riseohms)mais ce n'est plus la voie du Renard. De toute façon Renard n'avait pas l'outillage intellectuel pour y arriver. L'orgueil et l'arrogance du Renard demeure malheureusement intact....au moins seront-ils manifeste.Et oui, il est médiocre Renard!
Repost 0
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 00:29
PsychoAlors oui vraiment le Renard il continue de grimper sa fragile échelle de la certitude et tout et tout. Renard il sait qu'il est ,il ressent, il percoit....tout ceci Renard ne se l'explique pas mais il le constate oui vraiment. Mais Renard il constate un autre étrange phénomène.....Renard pense. Renard est capable d'amener en son esprit....des doubles sensoriel. Renard est capable de reproduire en son sein des couleurs, des sons, des odeurs, des ressentis.....mais surtout des sons. La plupart des pensée de Renard se présente sous forme de son,plus particulièrement encore sous forme de mots. Une grande partit des pensée de Renard se présente sous forme de parole....de dialogue. Aussi loin qu'il se souvienne d'ailleurs. Le pourquoi et le comment de tout ceci ne sont toujours qu'hypothèses pour Renard.....mais le fait de leur présence est pour Renard une certitude.

Alors oui vraiment Renard il possèdent déjà quatre certitude c'est donc bien oui vraiment mais le Renard il entrevois une cinquième certitude,beaucoup plus évidente beaucoup plus proche et de ce fait beaucoup plus subtil en quelque sorte....Mais le Renard oui vraiment il croit que la cinquième évidence elle est peut être la plus importante de toute....
Repost 0
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 19:52
02alice.jpgAlors oui vraiment le Renard il continue à bâtir l'échelle des certitudes et tout et tout. Donc le Renard il est et il ressent...Mais es-ce tout? Loin de là! Le Renard de toute évidence perçoit. Renard perçoit des couleurs,  perçoit des sons, perçoit des figures et des formes,perçoit des rythmes et des intensités. Es-ce à dire que Renard perçoit donc des objets? Non, Renard ne peux l'affirmer sans ici tomber dans l'hypothèse. Comme le disait le Krishna Menon:

"Avoir conscience d'un objet prouve la conscience, ça ne prouve pas l'objet"

Le fait que Renard Perçoive ceci est une certitude....la nature de ce qui est perçu est pour l'instant toujours du domaine de l'hypothèse. Il y a plusieurs autre évidences très intéressante à propos des perceptions...mais malheureusement il va falloir un quatrième barreau pour grimper jusque là.....Et oui,c'est un misérable adepte du suspense Renard!
Repost 0
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 00:15
homme-tache.jpgAlors Renard oui vraiment il veut continuer à monter l'échelle de la certitude...... alors maintenant Renard il sait qu'il est et il sait qu'il se sait être! Renard s'éprouve. Mais Renard éprouve aussi ce qu'on appelle des émotions et différend genre d'affects. Ex: La tristesse.

Si quelqu'un vient apprendre à Renard que son frère il vient de mourir....Renard va ressentir de la tristesse. Ce ressenti est pour Renard une certitude. L'on peut douter des causes de la tristesse; peut être le frère il est pas mort et le quelqu'un il ment, ou on peut imaginer que le Renard il rêve ou hallucine.....mais dans tout les cas il ressent la tristesse. Le ressenti est une certitude,les causes sont des hypothèses et tout et tout.

Renard il peut tenir le même discours exactement pour les affects comme la douleur et le plaisir, ou un picotement et un élancement. Le fait que la douleur provienne d'une blessure corporelle ou bien d'une transe d'hypnose ne change rien a l'affaire.....de la douleur est ressenti.

Renard donc s'éprouve et éprouve. Il se sait et il se sent.Et oui,c'est un sensible le Renard!
Repost 0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 02:35
echelle.jpgAlors la oui vraiment Renard il est content car il va commencer sa naïve ambition de créer une échelle de la certitude et tout et tout! Faire de la menuiserie bon Renard il excelle pas mais son papa il était menuisier alors peut-être oui Renard il à un petit talant et il le sait pas!

Comme Renard il cherche des certitudes tout de suite d'emblée Renard il rejette toute les hypothèses et les théories. Ça c'est le domaine de la science et Renard il n'est pas scientifique non vraiment. Alors Pour évité toute les hypothèses même les plus probables Renard il va demander au gentil lecteur de faire comme Descartes et de se faire un DOUTE HYPERBOLIQUE! C'est à dire de s'imaginer le pire.....comme le coup du malin génie ou encore le film la matrix. Prenez pour acquis que tout est faux et que le monde il veut vous tromper. Alors ce qui va percez tout les doutes.....ça risque peut-être d'être une certitude oui vraiment!
 
Alors pour le premier barreau et pour première certitude Renard il va relaisser parler le St-Augustin oui vraiment car il dit tout en mot très simple.

"Car nous sommes, et nous connaissons que nous sommes, et nous aimons notre être et notre connaissance. Et nous sommes assurés de la vérité de ces trois choses. Car ce n'est pas comme les objets de nos sens qui nous peuvent tromper par un faux rapport. Je suis très certain par moi-même que je suis, que je connais et que j'aime mon être. Je n'appréhende point ici les arguments des Académiciens, ni qu'ils me disent: " Mais vous vous trompez!" Car si je me trompe, je suis, puisque l'on ne peut se tromper si l'on n'est. Puis donc que je suis, moi qui me trompe, comment me puis-je tromper à croire que je suis, vu qu'il est certain que je suis si je me trompe? Ainsi puisque je serais toujours moi qui serait trompé, quand il serait vrai que je me tromperais, il est indubitable que je ne me puis tromper lorsque je crois que je suis."

Que tous ceux qui ne sont pas convaincu par cette certitude ils écrivent à Renard....Et par ce fait même ils prouveront qu'ils sont! Ça ne dévoile pas encore CE QUE l'on est....mais au moin l'on EST.Et oui,il est(pas encore comme!)Renard!


Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Renard
  • Le blog de Renard
  • : Métaphysique prétentieuse et mal formulée.Et oui,il est comme ça Renard!
  • Contact

Recherche

Archives